La Villa Eilenroc

Ajouter Supprimer
Ajouter Supprimer

La Villa Eilenroc

L’élégante et opulente Villa Eilenroc, à Antibes, a connu son apogée pendant la célèbre période, appelée en France « La Belle Époque » et est, aujourd’hui, ouverte au public.

La Villa Eilenroc
Incroyablement belle et impressionnante est la  villa Eilenroc à Antibes, entourée d’un beau jardin – ©cityxee.com

La Villa Eilenroc est magnifiquement située au Cap d’Antibes

La Villa Eilenroc est incroyablement bien située, élevée à 30m au-dessus du niveau de la mer sur le Cap d’Antibes, sur presque 4,5 hectares de terrain avec une roseraie à couper le souffle et une vue divine sur la mer Méditerranée.

La villa appartient maintenant à la ville d’Antibes, qui l’a reçue en cadeau et est maintenant ouverte au public.

Née dans la période étonnante de la Belle Époque

L’histoire de la Villa Eilenroc commence en 1860 lorsqu’un riche Hollandais, nommé Hugh-Hope Loudon, achète un terrain au Cap d’Antibes pour construire un luxueux manoir.

La villa a été achevée en 1867 et a été nommée Eilenroc, une anagramme du nom de sa femme, Cornelie. L’architecte de la maison n’était autre que Charles Garnier, qui avait également été en charge des opéras de Paris et de Monte-Carlo.

Belles vues de la Villa Eilenroc sur les de Lérins à Cannes
Belles vues de la Villa Eilenroc sur les de Lérins à Cannes – ©cityxee.com

Les propriétaires de la villa à travers le temps

Six ans plus tard, la villa a été vendue au philanthrope écossais, James Wyllie. Wyllie a fondé un jardin inhabituel qui, à ce jour, est visité et admiré par les gens du monde entier. C’est une des plus belles roseraies de la région.

Après la mort de James Wyllie en 1908, Eilenroc est repris par Sir Coleridge Kennard, puis par Monsieur et Madame Sudreau.

En 1927, la villa a été achetée par un couple américain, M. et Mme Beaumont, qui a fait redessiner le jardin par le célèbre architecte paysagiste, Jacques Gréber.

Bien que la villa ait été relativement vide depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Eilenroc est restée en possession de la famille jusqu’en 1982, date à laquelle Mme Beaumont, alors veuve, a légué la villa à la ville d’Antibes à la condition qu’elle soit ouverte au public.

Elle-même a vécu, la plupart de sa vie, à Monte-Carlo jusqu’à sa mort en 1988.

Des invités célèbres à travers le temps

La Villa Eilenroc a été visitée par un certain nombre de célébrités au fil des ans. En voici quelques-uns ici: Greta Garbo, le duc de Windsor, Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, Valentino et beaucoup, beaucoup d’autres.

Eilenroc est restaurée par Antibes

La ville a, depuis, réalisé d’importants travaux de rénovation des bâtiments, du mobilier et des jardins. Une visite à l’intérieur est comme un voyage dans le temps, avec les meubles d’origine, les planchers et certains effets personnels.

Salon Villa Eilenroc Antibes
Salon magnifiquement restauré avec des meubles Chesterfield impressionnants – ©cityxee.com

Le beau jardin d’Eilenroc avec la roseraie « La Rosaire »

La roseraie est l’une des grandes parcelles avec environ 1000 plantes. Elle a été inaugurée en 2003 et rassemble les variétés de roses couramment cultivées sur la Côte d’Azur. En 2011, un jardin de parfums a été planté à l’entrée de la roseraie. Le jardin est une expérience supplémentaire à admirer pendant la saison de floraison des roses de mai à octobre.

Oliveraie année 2000

L’une des premières étapes de la reconstruction de l’oliveraie de la Villa Eilenroc a été de planter 50 oliviers comme symbole d’un pont entre le passé et l’avenir, en l’honneur des enfants nés en cette première année du 2ème millénaire. Depuis qu’ils ont été plantés, une première production d’huile d’olive a déjà été mise en bouteille.

Au bout de l’oliveraie se trouve un petit écomusée.

La majeure partie du jardin borde le Sentier de Tire-Poil, que vous parcourez le long de la randonnée autour du Cap d’Antibes, l’un des plus beaux sentiers côtiers de la Côte d’Azur.

A lire aussi sur le Château de la Garoupe et le Château de la Croë

En plus du la Villa Eilenroc, il y a deux autres magnifiques palais historique sur le Cap d’Antibes. L’une est le Château de la Garoupe, aujourd’hui la villa a été saisie par les autorités après le suicide de l’ancien propriétaire russe – Boris Berezovsky.

Le second est le Château de la Croë, aujourd’hui c’est le riche russe Roman Abramovich qui est propriétaire depuis 2001 et a dépensé plus de 33 millions d’euros pour restaurer le château.

En savoir plus sur les deux manoirs historiques ici: Château de la Garoupe & Château de la Croë

Par Tommy Sverre – 2024

Les visites de la villa et du jardin sont fermée actuellement pour une période indéterminée.

Veuillez consulter la page d’accueil des villas pour plus d’informations : Villa Eilenroc

Entrée 2 €

CityXee recommande ces excursions sur la Côte d'Azur

D'autres expériences à Antibes
  • Tout
  • Belvédère
  • Châteaux et palais
  • De l'art
  • Des plages
  • Églises & chapelles
  • Excursions
  • Jardins & parcs
  • Lavoirs
  • Marchés
  • Monuments
  • Musées
  • Ports et îles
  • Randonnées
  • Zoos
Musées

L’Absinthe bar & musée à Antibes

Des plages

Plage de la Garoupe Antibes

Églises & chapelles

Chapelle Saint-Bernardin

Musées

Musée d’histoire et d’archéologie

Châteaux et palais

Château de la Garoupe

De l'art

Musée Picasso & chateau Grimaldi

Retour en haut

S'inscrire á la Newsletter